Le PDG d’EDF Jean-Bernard Levy estime que son entreprise doit s’adapter pour être « agile et économe » dans un contexte de concurrence accrue et n’a « plus les moyens » de projets en solitaire.

Démontrant à quel point la capacité à anticiper et à s’adapter à son environnement devient un enjeu majeur pour les entreprises, EDF ouvre la voie de l’agilité à grande échelle, souhaitons qu’elle réussisse et fasse des émules dans les autres grands groupes.

La majorité des grandes entreprises sont sclérosées par leur taille et la lourdeur de leurs processus. L’agilité d’entreprise ouvre la voie vers un nouveau modèle d’organisation basé sur des unités à taille humaines capables de s’organiser selon leur marché et de prendre des décisions réellement adaptées à leur environnement afin d’assurer une performance durable.

Une performance durable est une performance économique qui s’appuie sur une relation de confiance avec les clients. C’est aussi une performance sociale basée sur la reconnaissance de la valeur des collaborateurs. Et enfin, une performance environnementale qui tient compte de l’impact des activités sur la planète.

Les entreprises agiles adoptent en général une stratégie misant sur le long terme tout en ayant une capacité à anticiper et réagir vite sur le court terme. On constate qu’elles ont une meilleure capacité à s’adapter en cas de turbulences et passent les crises avec plus de sérénité. Elles résistent mieux au temps car elles ont une capacité naturelle à s’organiser en réseaux autonomes collaborant pour assurer leur équilibre.

 

Partager avecShare on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *